Un adulte sur 3 prend des médicaments qui rendent dépressif

Selon une étude publiée dans le Journal of American Medical Association, plus d’un tiers des adultes américains prennent des médicaments prescrits sur ordonnance (contraceptifs hormonaux, antihypertenseurs, médicaments pour les brûlures d’estomac ou pour le cœur…) qui présentent un risque potentiel de dépression et augmentent le risque de suicide.

Pour cette étude, les chercheurs de l’Université de l’Illinois (Etats-Unis) ont suivi les prescriptions de plus de 26 000 adultes, de 2005 à 2014. Ils ont ainsi constaté que 200 médicaments fréquemment prescrits présentaient un risque de dépression parmi les effets secondaires potentiels.

« Beaucoup de patients pourraient être surpris d’apprendre que leurs médicaments, qui n’ont pourtant rien à voir avec le traitement des troubles de l’humeur ou de l’anxiété, peuvent augmenter le risque de développer des symptômes dépressifs et conduire à un diagnostic de dépression » a souligné le Pr Dima Qato, principal auteur de l’étude.

A lire aussi :

Le sommeil en cause dans la dépression

Dépression : trop d’antidépresseurs pas assez de psychothérapies

Utiliser plusieurs de ces médicaments simultanément augmente bien évidemment le risque. Les chercheurs ont ainsi découvert qu’environ 15 % des adultes qui utilisaient simultanément au moins trois de ces médicaments souffraient de dépression, comparativement à 5 % des personnes qui n’utilisaient aucun de ces médicaments.

Source
+ news
Author:

www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow