Comment enlever une tique ?

Au retour d’une balade en forêt, un impératif : inspection sous la douche, y compris sous les aisselles ou dans le pli du genou, pour vérifier que vous n’avez pas été piqué par une tique. Si c’est le cas, comment retirer cet insecte qui peut transmettre la maladie de Lyme ? On vous explique comment retirer une tique.

Lors de l’été 2017, environ 2500 personnes ont déclaré avoir été piqué par une tique via l’application Signalement Tiques, développée par l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). Alors que de plus en plus de personnes sont touchées par la maladie de Lyme, les autorités sanitaires conseillent de se couvrir les bras, les jambes et la tête lors des balades en forêt. Mais que faire, concrètement, quand on a découvert une tique sur soi ? Car cet insecte, porteur de la maladie de Lyme doit impérativement être enlevé. On vous explique comment faire.

Sur le même sujet

Maladie de Lyme : les bonnes réactions en pratique

Comment retirer une tique avec un tire-tique 

Avant tout, veillez à acheter en pharmacie un tire-tique que vous garderez dans votre trousse à pharmacie et/ou dans votre sac de randonnée.On place ce petit crochet contre la peau puis on saisit doucement l’animal, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Ça marche aussi à la pince à épiler mais c’est moins facile.

Si on est gaucher et qu’on a tourné naturellement dans l’autre sens, pas de panique : ce n’est pas très important. L’essentiel, c’est de bien effectuer le mouvement de rotation pour décrocher l’animal sans tirer et donc sans séparer la tête du corps. Si à la suite d’une promenade, une rougeur apparaît sur des zones de peau qui étaient dénudées, consulter un médecin.

Alcool, brûlure… les “remèdes” à proscrire 

1. Appliquer un petit coton imbibé d’éther ou d’alcool
On croit que le parasite va “s’endormir” et lâcher prise. Erreur : “cela favorise une régurgitation de salive et donc un risque accru de contamination si la tique est porteuse de bactéries ou autre agents infectieux”, explique le docteur Renaud Ferrier, enseignant en médecine générale à l’université de Nice.
2. Approcher la flamme d’un briquet : même chose, on évite. Il en va de même pour une cigarette allumée.

A lire aussi :

Traitement, diagnostic… le point sur la maladie de Lyme
4 solutions contre la maladie de Lyme
Piqûres de tiques : quand faut-il consulter?
Maladie de Lyme : les bonnes réactions en pratique

Source
+ news
Author:

www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Advertisements