AVC pédiatrique : Marylin Soliveau alerte les parents

Le 20 décembre 2017, Swann un petit garçon de 8 mois a été victime d’un accident vasculaire cérébral pédiatrique à Torcy (Seine-et-Marne). Six mois plus tard, sa maman raconte son expérience pour alerter les familles.

Swann, 8 mois a été victime d’un accident vasculaire cérébral. Pour alerter et sensibiliser toutes les mères de famille sur l’AVC pédiatrique, qui touche près de 1000 enfants chaque année, Marylin Soliveau, témoigne de son expérience dans les pages du Parisien.

A la suite d’une bronchite asthmatique, Swann présente des signes de douleur. « Cinq virus dans son sang ont fragilisé un petit vaisseau qui a saigné. Lui toujours si souriant ne faisait que pleurer, mais les urgentistes m’ont dit que c’était normal », a expliqué Marylin Soliveau au Parisien. Lors d’une séance de kinérespiratoire, la maman se rend compte que le bras et la main de son enfant ne bougent plus. « Il avait un sourire asymétrique. J’ai envoyé une vidéo à mon mari et il m’a dit de retourner à l’hôpital », raconte-t-elle.

A l’hôpital du Kremlin Bicêtre, le diagnostic tombe, Swann a subi un AVC pédiatrique.

« Jamais je n’aurais pu imaginer qu’un enfant puisse avoir un accident vasculaire cérébral. On compte 1000 cas par an en France », se désole la maman de Swann. Les AVC pédiatriques touchent 1000 cas par an en France.

Aujourd’hui le petit Swann n’a plus aucune sensation sur le côté droit de son corps, il souffre d’une hémiparésie droite avec perte de sensibilité. « Il a mis du temps à acquérir la position assise. Fin juin, il passera un test auditif et oculaire », explique sa maman. Pour que l’enfant retouvre ses facultés, il est contraint de suivre trois fois par semaine, un suivi et des séances de rééducation au centre national de référence des AVC à Saint-Maurice (Val-de-Marne).

« Cette lourde rééducation est importante si l’on veut que notre bébé retrouve ses facultés car il faut savoir que près de 70 % des enfants gardent des séquelles après le traumatisme », rappelle Marylin Soliveau.

Marylin Soliveau se bat pour obtenir une campagne de prévention du Ministère de la Santé, car de la rapidité du diagnostic et des soins dépendent la survie et l’absence de séquelles chez les tout-petits.

A lire aussi :

Enfants : pourquoi ils doivent bien se laver les mains

1 AVC toutes les 4 minutes en France

Infographie : 6 façons simples de diminuer le risque d’AVC

Source
+ news
Author:

www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Advertisements