MALADE D’ÊTRE MALADE AVEC LA FIBROMYALGIE, MALADIE CHRONIQUE

Advertisements

Avoir une maladie chronique comme la fibromyalgie ne prend vraiment son péage sur vous, surtout quand vous avez une tonne d’autres choses avec elle comme moi. Il cire et diminue, mais il ne disparaît jamais, au moins il n’est pas pour moi. En ce moment je dois dire que c’est aussi mauvais qu’il n’a jamais été auparavant. Mon niveau de douleur m’a poussé si loin que même mes perspectives positives est la souffrance. J’en ai marre d’être malade.

Ma seule évasion est le sommeil que je reçois, mais maintenant la douleur est de tordre mes rêves et je ne peux même pas y échapper maintenant. Je me réveille tellement mal que ça me donne envie de crier juste pour bouger. Je suis aussi fatigué quand je me réveille comme je l’étais quand je suis allé au lit. Le soulagement semble m’échapper de nos jours.

Faire plus d’exercice, c’est ce qu’ils disent. Ils n’ont aucune idée de combien il est difficile de faire quand chaque mouvement vous donne envie de broncher avec la douleur. Lorsque vous marchez n’importe quelle distance à tous les rend votre colonne vertébrale se sentent comme si elle va juste s’effriter et se désintégrer. Je fais ce que je peux, je marche sur de courtes distances, je fais des lève-jambes dans ma chaise, mais c’est dur. Je souhaite que d’autres puissent comprendre comment dur.

Perdre du poids. J’essaie, vraiment. Sans être en mesure d’être aussi actif que vous avez besoin d’être c’est une chose très difficile à faire. Je sais que mon poids, qui a été mis sur après tomber malade, le rend pire. Il rend mon image de soi pire trop qui n’aide pas les choses du tout. Je voudrais pouvoir le perdre et j’essaie dur, mais c’est un processus lent sentiment que je fais.

Prends tes Médocs. Je le fais, je le promets, tout comme ils me disent de le faire, mais ce n’est pas assez aider. Je les ai manqués et j’ai eu la chance de ne pas passer la journée recroquevillée dans une balle sur le sol, donc je sais qu’ils aident, mais ils ne font pas assez. Il doit y avoir quelque chose là-bas qui va m’aider à me rendre ma vie.
Dépression? Bien sûr, je me bats avec la dépression. Quand il n’y a pas une partie de votre corps qui ne blesse pas tout le temps, vous pourriez être déprimé aussi. Je pense que ceux d’entre nous qui fonctionnent avec ce sont beaucoup plus forts que les gens nous donnent le crédit pour.

Je ne peux même pas manger sans éprouver de symptômes. Je mange quelque chose, ça m’envoie courir aux toilettes. Il n’y a pas un aspect de la vie que la fibromyalgie ou la flopée de conditions co-existantes ne touchent pas. Vous le nommez, il y a un mauvais effet pour aller avec lui.

Les symptômes se nourrissent l’un l’autre, chacun provoquant les autres à être pire. J’essaie de rester positif. Je sais que cela va passer et je vais me sentir mieux, mais même alors je ne me sentirai pas bien. J’ai mes bonnes sorts, mais même alors il ya encore la douleur toujours présente, la dépression, les problèmes d’estomac, etc Pourtant, il y a de meilleurs moments où je peux faire plus et profiter plus, mais que dois-je faire en attendant?

Je me fais porter, physiquement, mentalement et émotionnellement. Je perds espoir qu’il ya de bons jours à venir et que le soulagement peut être trouvé. Je ne dois pas me laisser faire comme ça, je dois toujours croire qu’il y a de l’espoir, mais là c’est dur.

 

source:https://themighty.com/2017/10/sick-of-being-sick-fibromyalgia-chronic-illness/

admin

Original Post!

www.mafibromavie.com #news #info #health #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Advertisements
About MafibromaVie 5996 Articles
Bonjour, je n'ai même pas encore 40 ans, je suis fibromyalgique, j'ai un petit garçon de 2 ans, et je vis dans cette souffrance, mais dû a ma personnalité je ne peux pas rester sans rien faire, car ça me tue encore plus que la douleur. Je précise que j’écris le français que a 5 ou presque 6 ans maintenant et je parle et écris aussi d'autres langues, donc je fais des erreurs de orthographe et de grammaire. Le problème c'est que je ne peux presque plus marcher (béquilles et difficile), être assis durant plus de 15 à 30 minutes ça me tue le cul cul et le dos, même pour soulever mon petit qui pèse a peine 12 kg, mais on dirait un sac de ciment du type 50 kg. Lui changer la couche me fait trembler les jambes et on dirait qu'on me plante un couteau au fond du dos, même mes épaules et bras quand je soulève ces fesses me font mal, même quand je lui donne la soupe avec une petite cuiller mon bras se fatigue vite et les douleurs arrivent, L'autre jour on lui donnant la soupe j'ai appuyé mon bras sur le plateau de ça chaise et il a commencé à trembler violemment, que même mon petit de 2 ans a eu peur. Sur ma page j'assume l'identité de tous les fibromyalgiques du moins de ceux qui veulent me suivre sous le pseudonyme de "MafibromaVie" ou de "FiFi le clown", finalement nous sommes tous des Clows au yeux de trop de gens, d’État, de Pays, et de Communauté dans notre cas la UE! Je ne suis pas une personnalité et je ne recherche aucune reconnaissance publique. Je suis simplement une personne comme toutes les autres, comme vous qui souffrait peut être aussi de Fibromyalgie, et qui a ouvert une simple page privée ou j'ecris ma vie de fibromyalgique pour suivie médicale par mon médecin. Ben après avec le temps, l'histoire a changé beaucoup de monde a commencer a me suivre 50,100,1000 et maintenant plus de 3000. Je parlais plus de moi au début et maintenant plus de nous et pour vous, ainsi c'est crée une page de partage, aide, soutien, et de discussion pour tous les fibros.

Be the first to comment

Leave a Reply