Fin de vie : les Français ont du mal à exprimer leur choix

Advertisements

La majorité de Français connaissent la loi sur la fin de vie, mais une minorité d’entre eux a rédigé ses choix, selon les résultats d’un sondage commandé par le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie à l’institut BVA.

Une loi connue et appréciée par les Français

Ce sondage révèle que 85% des médecins généralistes et 60% des sondés ont déclaré connaître la loi sur la fin de vie. Dans le détail, 42% d’entre eux savent que la loi sur la fin de vie permet des choix anticipés et 19% savent précisément de quoi il s’agit. Les Français les mieux informés sont les cadres (28% savent précisément de quoi il s’agit), les 65-74 ans (24%) et les personnes entourées (20%). La majorité (85%) des médecins généralistes ont déclaré savoir que la loi sur la fin de vie accepte les directives anticipées mais uniquement 36% en connaissent les détails précis.

Si la majorité des sondés (77%) a affirmé que les directives anticipées sont un dispositif intéressant, une minorité de Français (11%) les a écrites. On compte parmi elles, 13% de femmes de plus de 75 ans et plus, 14% de 65-74 ans contre 8% de 50-64 ans).

« Parmi les Français ayant rédigé leurs directives anticipées, 71% l’ont fait sur papier libre, 9% ont utilisé le modèle du ministère de la Santé et 15% sur un autre modèle », rappelle le sondage dans un communiqué. La raison principale de leur démarche est de libérer leurs proches du choix à faire pour 56% et pour ne pas subir un acharnement thérapeutique en cas de maladie (50%).

“Même si le pourcentage n’est pas très élevé et ne bouge pas beaucoup, ce n’est pas une indication que ces directives ne serviraient à rien”, a expliqué lors d’une conférence à Paris la présidente de cette instance, Véronique Fournier.

“On pose des questions techniques (…) et on voit que ce dont les gens ont envie de parler, c’est de leurs valeurs”, a-t-elle conclu.

A lire aussi:

Insolite : un algorithme pour connaître la date de décès des malades

Fin de vie : une campagne pour informer les Français sur leurs droits

Les Français connaissent mal les dispositifs de la fin de vie

https://www.topsante.com/medecine/votre-sante-vous/fin-de-vie/fin-de-vie-les-francais-ont-du-mal-a-exprimer-leur-choix-624116

www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Advertisements
About MafibromaVie 6016 Articles
Bonjour, je n'ai même pas encore 40 ans, je suis fibromyalgique, j'ai un petit garçon de 2 ans, et je vis dans cette souffrance, mais dû a ma personnalité je ne peux pas rester sans rien faire, car ça me tue encore plus que la douleur. Je précise que j’écris le français que a 5 ou presque 6 ans maintenant et je parle et écris aussi d'autres langues, donc je fais des erreurs de orthographe et de grammaire. Le problème c'est que je ne peux presque plus marcher (béquilles et difficile), être assis durant plus de 15 à 30 minutes ça me tue le cul cul et le dos, même pour soulever mon petit qui pèse a peine 12 kg, mais on dirait un sac de ciment du type 50 kg. Lui changer la couche me fait trembler les jambes et on dirait qu'on me plante un couteau au fond du dos, même mes épaules et bras quand je soulève ces fesses me font mal, même quand je lui donne la soupe avec une petite cuiller mon bras se fatigue vite et les douleurs arrivent, L'autre jour on lui donnant la soupe j'ai appuyé mon bras sur le plateau de ça chaise et il a commencé à trembler violemment, que même mon petit de 2 ans a eu peur. Sur ma page j'assume l'identité de tous les fibromyalgiques du moins de ceux qui veulent me suivre sous le pseudonyme de "MafibromaVie" ou de "FiFi le clown", finalement nous sommes tous des Clows au yeux de trop de gens, d’État, de Pays, et de Communauté dans notre cas la UE! Je ne suis pas une personnalité et je ne recherche aucune reconnaissance publique. Je suis simplement une personne comme toutes les autres, comme vous qui souffrait peut être aussi de Fibromyalgie, et qui a ouvert une simple page privée ou j'ecris ma vie de fibromyalgique pour suivie médicale par mon médecin. Ben après avec le temps, l'histoire a changé beaucoup de monde a commencer a me suivre 50,100,1000 et maintenant plus de 3000. Je parlais plus de moi au début et maintenant plus de nous et pour vous, ainsi c'est crée une page de partage, aide, soutien, et de discussion pour tous les fibros.

Be the first to comment

Leave a Reply