Zoom sur le pain essène

Advertisements

Qu’est-ce que c’est au juste?

Son nom lui vient des Esséniens, une communauté juive proche de la nature et se nourrissant de végétaux, qui vivait au bord de la mer Morte il y a plus de 2000 ans. C’est à eux que l’on doit cette recette : des céréales germées et broyées, puis déshydratées au soleil sur les pierres du désert. Résultat : une texture dense et moelleuse, une couleur foncée et une saveur douce liée à la transformation de l’amidon lors de la germination. Celui que l’on trouve en magasins bio est cuit au four à température modérée (130 °C) et peut contenir d’autres ingrédients : sel, levure, huile…

Quels sont ses atouts?

Lors de la germination, les graines « se réveillent » et leurs nutriments se multiplient. « On a plus de vitamines du groupe B, essentielles à la vitalité, et de vitamine E, antioxydante, d’acides aminés essentiels, intéressants pour les végétariens. Et l’amidon est pré­digéré, ce qui en fait un bon encas pour les sportifs », indique la diététicienne. Quand il est déshydraté à basse température (40 °C), on conserve mieux les vitamines, mais aussi les enzymes, qui interviennent dans de nombreuses réactions chimiques de l’organisme et facilitent la digestion.

Peut-on le faire maison?

Oui, l’idée étant de ne pas trop le cuire pour préserver ses nutriments. La recette de Brigitte Mercier-Fichaux : « Faire tremper une journée 250 g de graines de petit épeautre ou de kamut dans de l’eau de source; rincer, égoutter et mettre à germer 2 à 3 jours dans un saladier en verre recouvert d’un torchon, puis rincer, égoutter et broyer au hachoir; ajouter éventuellement des fruits secs; former un pain et cuire 2 h au four à 80 °C (th. 2-3) ou former des galettes et passer au déshydrateur 4 à 5 h à 40 °C. » Garder au frais (1 semaine) et placer les galettes dans une boîte hermétique.

Est-il différent du pain classique?

Le pain habituel est un mélange de farine, d’eau, de sel et de levure ou levain, que l’on pétrit, laisse lever et cuit à forte température. Alors que le pain essène traditionnel ne contient que des céréales germées et déshydratées. « Ce sont deux produits très différents, observe Brigitte Mercier-Fichaux. Le pain essène, non levé, à une texture dense et un peu collante qui peut dérouter.

Il est plus riche en nutriments, plus rassasiant car les céréales sont entières, mais aussi plus digeste grâce à la germination ». Il est en général bien supporté par les intestins fragiles.

La sélection Top Santé

Aux amandes

Le spécialiste des pains aux céréales germées propose une gamme variée (large choix de céréales et de fruits secs). On apprécie la simplicité de la composition, comme ici : du blé germé, des amandes et une touche d’eau de fleur d’oranger.

Gaïa, blé-amande, 4,85 € les 500 g. Magasins bio.

Prétranché

Certifié Demeter (agriculture biodynamique, cahier des charges plus exigeant que le label bio), il est déjà coupé et peut se conserver longtemps. Pratique à emporter en voyage et à garder en dépannage dans son placard. Pural, épeautre, 5,29 € les 500 g. Magasins bio.

Notre expert

Brigitte Mercier-Fichaux diététicienne et animatrice en cuisine bio

A lire aussi:

Régime végétarien : les atouts du petit épeautre

Zoom sur les graines de tournesol

Toutes les bonnes raisons de faire une cure de pollen

https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/equilibre-alimentaire/conseils-dietetiques/zoom-sur-le-pain-essene-624101

www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Advertisements
About MafibromaVie 6024 Articles
Bonjour, je n'ai même pas encore 40 ans, je suis fibromyalgique, j'ai un petit garçon de 2 ans, et je vis dans cette souffrance, mais dû a ma personnalité je ne peux pas rester sans rien faire, car ça me tue encore plus que la douleur. Je précise que j’écris le français que a 5 ou presque 6 ans maintenant et je parle et écris aussi d'autres langues, donc je fais des erreurs de orthographe et de grammaire. Le problème c'est que je ne peux presque plus marcher (béquilles et difficile), être assis durant plus de 15 à 30 minutes ça me tue le cul cul et le dos, même pour soulever mon petit qui pèse a peine 12 kg, mais on dirait un sac de ciment du type 50 kg. Lui changer la couche me fait trembler les jambes et on dirait qu'on me plante un couteau au fond du dos, même mes épaules et bras quand je soulève ces fesses me font mal, même quand je lui donne la soupe avec une petite cuiller mon bras se fatigue vite et les douleurs arrivent, L'autre jour on lui donnant la soupe j'ai appuyé mon bras sur le plateau de ça chaise et il a commencé à trembler violemment, que même mon petit de 2 ans a eu peur. Sur ma page j'assume l'identité de tous les fibromyalgiques du moins de ceux qui veulent me suivre sous le pseudonyme de "MafibromaVie" ou de "FiFi le clown", finalement nous sommes tous des Clows au yeux de trop de gens, d’État, de Pays, et de Communauté dans notre cas la UE! Je ne suis pas une personnalité et je ne recherche aucune reconnaissance publique. Je suis simplement une personne comme toutes les autres, comme vous qui souffrait peut être aussi de Fibromyalgie, et qui a ouvert une simple page privée ou j'ecris ma vie de fibromyalgique pour suivie médicale par mon médecin. Ben après avec le temps, l'histoire a changé beaucoup de monde a commencer a me suivre 50,100,1000 et maintenant plus de 3000. Je parlais plus de moi au début et maintenant plus de nous et pour vous, ainsi c'est crée une page de partage, aide, soutien, et de discussion pour tous les fibros.

Be the first to comment

Leave a Reply