Cancer du sein : un nouveau site pour s’informer

Advertisements

Avec plus de 54 000 nouveaux cas détectés et près de 12 000 décès chaque année en France, le cancer du sein est à la fois le cancer le plus fréquent et le plus mortel chez les femmes. Heureusement, s’il est dépisté à un stade précoce, le taux de survie à 5 ans est d’environ 99 % : d’où la nécessité de s’informer !*

D’après l’INCa, ce nouveau site « s’inscrit dans le plan d’action pour la rénovation du dépistage du cancer du sein ». Concrètement, les contenus proposés sont organisés en fonction de l’âge de l’internaute, qu’il faudra indiquer dans un champ spécifique. Les femmes âgées de moins de 40 ans auront, par exemple, une information centrée sur la prévention, les symptômes ou encore la nécessité de réaliser un examen annuel des seins (observation et palpation).

Les femmes âgées de 40 à 49 ans, quant à elle, accéderont à une information expliquant ce qu’est exactement le cancer du sein, les facteurs qui augmentent le risque de développer la maladie ou encore les symptômes.

Cancer du sein : un site qui informe les femmes selon leur âge

Les femmes âgées de 50 à 74 ans pourront s’informer plus spécifiquement sur le dépistage du cancer du sein qui leur est recommandé tous les 2 ans. Elles pourront aussi visionner l’interview du Dr Laurent Verzaux, radiologue, et imprimer une fiche pratique visant à préparer leur premier rendez-vous chez le radiologue.

Enfin, les femmes de plus de 75 ans recevront une information sur les symptômes à surveiller, les facteurs de risque ou encore la nécessité de discuter de la pertinence ou non d’un dépistage avec leur médecin en fonction de leur niveau de risque.

Sur le site, on trouve également une rubrique « vos questions » qui regroupe les interrogations les plus fréquentes adressées à l’Institut ou observées sur les réseaux sociaux. L’internaute a également la possibilité de poser sa propre question.

Intéressée ? Rendez-vous sur https://cancersdusein.e-cancer.fr/

Source : communiqué de presse Institut National du Cancer.

*Source : INCa

À lire aussi :

Cancer du sein : attention à la viande transformée

Cancer du sein : certains traitements peuvent endommager le cœur

Cancer du sein : un test pour prédire la récidive

https://www.topsante.com/medecine/cancers/cancer-du-sein/cancer-du-sein-un-nouveau-site-pour-s-informer-624042

www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Advertisements
About MafibromaVie 5963 Articles
Bonjour, je n'ai même pas encore 40 ans, je suis fibromyalgique, j'ai un petit garçon de 2 ans, et je vis dans cette souffrance, mais dû a ma personnalité je ne peux pas rester sans rien faire, car ça me tue encore plus que la douleur. Je précise que j’écris le français que a 5 ou presque 6 ans maintenant et je parle et écris aussi d'autres langues, donc je fais des erreurs de orthographe et de grammaire. Le problème c'est que je ne peux presque plus marcher (béquilles et difficile), être assis durant plus de 15 à 30 minutes ça me tue le cul cul et le dos, même pour soulever mon petit qui pèse a peine 12 kg, mais on dirait un sac de ciment du type 50 kg. Lui changer la couche me fait trembler les jambes et on dirait qu'on me plante un couteau au fond du dos, même mes épaules et bras quand je soulève ces fesses me font mal, même quand je lui donne la soupe avec une petite cuiller mon bras se fatigue vite et les douleurs arrivent, L'autre jour on lui donnant la soupe j'ai appuyé mon bras sur le plateau de ça chaise et il a commencé à trembler violemment, que même mon petit de 2 ans a eu peur. Sur ma page j'assume l'identité de tous les fibromyalgiques du moins de ceux qui veulent me suivre sous le pseudonyme de "MafibromaVie" ou de "FiFi le clown", finalement nous sommes tous des Clows au yeux de trop de gens, d’État, de Pays, et de Communauté dans notre cas la UE! Je ne suis pas une personnalité et je ne recherche aucune reconnaissance publique. Je suis simplement une personne comme toutes les autres, comme vous qui souffrait peut être aussi de Fibromyalgie, et qui a ouvert une simple page privée ou j'ecris ma vie de fibromyalgique pour suivie médicale par mon médecin. Ben après avec le temps, l'histoire a changé beaucoup de monde a commencer a me suivre 50,100,1000 et maintenant plus de 3000. Je parlais plus de moi au début et maintenant plus de nous et pour vous, ainsi c'est crée une page de partage, aide, soutien, et de discussion pour tous les fibros.

Be the first to comment

Leave a Reply