Fibromyalgie : 3 exercices respiratoires qui ont fait leurs preuves

Advertisements

Mieux respirer, mieux se nourrir, mieux gérer ses émotions, mieux se protéger du stress et se détoxifier sont les cinq “outils de santé” que Marie Borrel présente dans le Grand livre de la fibromyalgie (éditions Leduc. s) comme ayant “une égale importance dans le processus de guérison ou, au moins, d’amélioration des symptômes” de la fibromyalgie.

Mieux respirer permet d’agir de manière positive sur plusieurs terrains qui favorisent le déclenchement et l’évolution de la maladie : l’hyperacidité, la surstimulation du système nerveux sympathique et les déséquilibres en neurotransmetteurs cérébraux.

“Au-delà de l’apaisement physique, le travail sur le souffle agit aussi comme un sédatif psychique. Le simple fait de se concentrer sur sa respiration détourne les pensées négatives obsédantes. Ce simple geste suffit à atténuer les agressions émotionnelles” explique l’auteur.

Trois fois 5 minutes chaque jour

Pour apprendre à mieux respirer, il suffit d’y consacrer trois fois 5 minutes par jour : 5 Mn après le réveil, 5 Mn avant le coucher et une 3e fois à votre convenance dans la journée. Ces respirations peuvent aussi être effectuées lorsqu’une douleur s’amplifie ou que vous êtes submergé par un excès de fatigue.

Pour tous ces exercices, commencez par pratiquer assis sur le bord d’une chaise ou d’un fauteuil, le dos bien droit, les épaules détendues et les pieds reposant au sol. Posez vos avant-bras sur vos cuisses et fermez les yeux.

La respiration de base

• Commencez par prendre une longue inspiration puis poussez un long soupir, bouche ouverte.

• Fermez la bouche et inspirez par le nez en comptant jusqu’à trois, puis expirez toujours par le nez en comptant jusqu’à six. Recommencez dix fois puis ralentissez le rythme.

• Inspirez en comptant jusqu’à quatre puis expirez en comptant jusqu’à huit. Recommencez dix fois et ralentissez encore.

• Inspirez en comptant jusqu’à cinq puis expirez en comptant jusqu’à dix. Continuez jusqu’à ce que l’exercice dure environ 5 minutes.

Une respiration dynamisante en cas de fatigue

• Comptez lentement jusqu’à cinq en inspirant et en expirant. Continuez pendant 1 Mn environ.

• Accélérez progressivement votre rythme respiratoire : comptez jusqu’à quatre en inspirant et en expirant pendant une dizaine de respirations, puis comptez jusqu’à 3, jusqu’à 2 et enfin jusqu’à 1.

• Cet exercice dure environ deux minutes mais il provoque une stimulation globale à la fois psychique et neuromusculaire. Vous pouvez le répéter plusieurs fois par jour lorsque vous en ressentez le besoin.

Une respiration antidouleur

• Commencez par respirer calmement et amplement jusqu’à ce que vous sentiez la détente vous gagner.

• Sans changer votre rythme respiratoire, imaginez que l’air entre et sort non pas par votre nez mais par votre cœur. Continuez à respirer ainsi jusqu’à ce que vous sentiez comme une chaleur dans votre poitrine. C’est le signe que les neurotransmetteurs cérébraux sont entrés en cohérence avec les neurones cardiaques.

• Sans rien changer à votre rythme respiratoire, focalisez-vous sur votre cœur et dites-vous mentalement je sens ma douleur qui reflue, qui s’atténue, qui disparaît” ou toute autre formule qui vous convient. Continuez cet exercice pendant au moins 10 Mn.

• Vous pouvez répéter cet exercice plusieurs fois par jour dans les périodes où vous avez très mal. Son effet sera de plus en plus rapide.

Plus d’infos dans : Le grand livre de la fibromyalgie, Marie Borrel, éditions Leduc. S pratique.

A lire aussi :

Fibromyalgie : une nouvelle thérapie pour gérer la douleur

Fibromyalgie : que savez-vous de la maladie ?

https://www.topsante.com/medecine/fatigue/fibromyalgie/fibromyalgie-3-exercices-respiratoires-qui-ont-fait-leurs-preuves-623961

www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Advertisements
About MafibromaVie 6024 Articles
Bonjour, je n'ai même pas encore 40 ans, je suis fibromyalgique, j'ai un petit garçon de 2 ans, et je vis dans cette souffrance, mais dû a ma personnalité je ne peux pas rester sans rien faire, car ça me tue encore plus que la douleur. Je précise que j’écris le français que a 5 ou presque 6 ans maintenant et je parle et écris aussi d'autres langues, donc je fais des erreurs de orthographe et de grammaire. Le problème c'est que je ne peux presque plus marcher (béquilles et difficile), être assis durant plus de 15 à 30 minutes ça me tue le cul cul et le dos, même pour soulever mon petit qui pèse a peine 12 kg, mais on dirait un sac de ciment du type 50 kg. Lui changer la couche me fait trembler les jambes et on dirait qu'on me plante un couteau au fond du dos, même mes épaules et bras quand je soulève ces fesses me font mal, même quand je lui donne la soupe avec une petite cuiller mon bras se fatigue vite et les douleurs arrivent, L'autre jour on lui donnant la soupe j'ai appuyé mon bras sur le plateau de ça chaise et il a commencé à trembler violemment, que même mon petit de 2 ans a eu peur. Sur ma page j'assume l'identité de tous les fibromyalgiques du moins de ceux qui veulent me suivre sous le pseudonyme de "MafibromaVie" ou de "FiFi le clown", finalement nous sommes tous des Clows au yeux de trop de gens, d’État, de Pays, et de Communauté dans notre cas la UE! Je ne suis pas une personnalité et je ne recherche aucune reconnaissance publique. Je suis simplement une personne comme toutes les autres, comme vous qui souffrait peut être aussi de Fibromyalgie, et qui a ouvert une simple page privée ou j'ecris ma vie de fibromyalgique pour suivie médicale par mon médecin. Ben après avec le temps, l'histoire a changé beaucoup de monde a commencer a me suivre 50,100,1000 et maintenant plus de 3000. Je parlais plus de moi au début et maintenant plus de nous et pour vous, ainsi c'est crée une page de partage, aide, soutien, et de discussion pour tous les fibros.

Be the first to comment

Leave a Reply