Advertisements

Gastro de bébé : faites-le boire !

Des vomissements soudains suivis de diarrhées ou de selles molles… la cause de la gastro-entérite est souvent un rotavirus, un virus particulièrement contagieux. Quand s’ajoutent un manque d’appétit, des maux de ventre, de la fatigue et parfois la température qui peut monter jusqu’à 40 °, il faut réagir. “Mieux vaut consulter ou téléphoner au médecin car les plus petits peuvent se déshydrater”, conseille Arnault Pfersdorff, pédiatre et créateur de la plateforme pediatre-online.

Le bon réflexe : les sachets de réhydratation

On commence par remplacer leur alimentation habituelle par des solutés de réhydratation orale (SRO) dilués dans de l’eau. Seules les mamans qui allaitent continueront de proposer le sein à leur bébé, en plus des solutés.

Ces solutés ne suppriment pas les diarrhées, mais ils permettent de compenser la perte en eau et surtout en sels minéraux due aux diarrhées et vomissements. En vente libre en pharmacie, ils sont remboursés sur prescription médicale.

Prévoir deux biberons de 200 ml dans la journée pour un nourrisson, trois après deux ans. Pour atténuer leur goût peu apprécié des enfants, le Dr Pfersdorff conseille de les réserver au frais une fois mélangés ou de les donner par petites quantités avec une seringue, une pipette ou une petite cuillère, tout au long de la journée.

Si l’enfant a de la fièvre

S’il a de la température, on le déshabille et on le laisse en body ou en couches. Au-delà de 38° (moins d’un an) ou de 38,5°, on peut lui donner du paracétamol (15 mg par kilo de poids toutes les 6 heures). Veillez aussi à changer souvent sa couche pour éviter que la diarrhée “n’attaque” sa peau. On lui lave les fesses à l’eau et au savon, puis on les sèche en tamponnant avec une serviette, avant d’appliquer un produit protecteur tel que du liniment oléo-calcaire.

Quand reprendre le lait ?

L’état de l’enfant doit s’améliorer en quelques heures. S’il continue de vomir tout ce qu’il prend, s’il est somnolent, a l’air tout mou, les yeux cernés de gris, il faut le conduire rapidement chez le médecin ou aux urgences.

Mais dès qu’il n’a plus vomi depuis 3 ou 4 h, on peut selon son âge, commencer par lui donner 5 mesures de lait infantile au lieu de 7 pour un biberon de 210 ml, du lait de croissance coupé à moitié d’eau et pour les plus âgés, des carottes cuites, du riz, des compotes de pommes, de la banane écrasée.

Mais gardez-le à la maison pour éviter qu’il ne contamine les autres laissez-le se reposer quelques jours.

Faut-il le faire vacciner ?

Les sociétés de pédiatrie recommandent de pratiquer cette vaccination à partir de 2 mois. “Le rotavirus provoque la forme la plus grave et la plus fréquente de gastro-entérite”, rappelle le Dr Robert Cohen, pédiatre. “D’autant qu’un enfant peut être infecté plusieurs fois, par différentes souches. Cette vaccination figure d’ailleurs dans le calendrier vaccinal de la majorité des pays européens”.

Mais sur le terrain, les médecins jugent au cas par cas, la conseillant aux enfants “fragiles” ou gardés en collectivité. Elle n’est sont pas remboursée par l’Assurance maladie mais par certaines mutuelles et ne figure pas parmi les nouvelles vaccinations obligatoires.

A lire aussi :

Gastro : comment protéger bébé ?

Gastro : une ardoise à 64 milliards d’euros par an

https://www.topsante.com/feed/list/rss/(limit)/30

#fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud

Powered by WPeMatico

Advertisements

Leave a Reply

%d bloggers like this: