Irritable bowel syndrome subtypes: Clinical and psychological features, body mass index and comorbidities.

This study investigated differences in clinical features, comorbidities, anxiety, depression and body mass index (BMI) among IBS subtypes.

http://www.prohealth.com/track_pro.cfm?id=7151&libid=31170
www.mafibromavie.com #news #info #health #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Advertisements

Le sommeil en cause dans la dépression

Dormir moins de huit heures par nuit est associé à des pensées négatives et répétitives comme celles observées dans l’anxiété ou la dépression, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry.

Insomnie et manque de sommeil, facteurs de risque de dépression

Les chercheurs de l’Université de Binghamton, et de l’Université d’État de New York aux Etats-Unis ont évalué le moment d’endormissement et la durée du sommeil des personnes ayant des pensées négatives répétitives. Les participants de l’étude ont été exposés à différentes images destinées à déclencher une réponse émotionnelle. Les chercheurs ont découvert que les perturbations régulières du sommeil sont associées à la difficulté de se détourner des informations négatives. Cela peut signifier qu’un sommeil insuffisant favorise la persistance de pensées intrusives négatives dans la vie au quotidien et serait un facteur de risque de la dépression.

“Nous avons constaté que les personnes qui ont un sommeil perturbé ont tendances à ruminer des pensées négatives dans leur tête”, a déclaré Meredith Coles, professeure de psychologie à l’Université de Binghamton. “Alors que les personnes au sommeil régulier peuvent recevoir des informations négatives et passer à autre chose.”

Or, ces pensées négatives sont censées rendre les gens vulnérables à différents types de troubles psychologiques, tels que l’anxiété ou la dépression.

Les chercheurs explorent davantage cette découverte, en évaluant quand et quelle durée du sommeil peuvent contribuer au développement ou au maintien de troubles psychologiques. Si leurs théories sont correctes, leur recherche pourrait potentiellement permettre aux psychologues de traiter l’anxiété et la dépression en déplaçant les cycles de sommeil des patients à un moment plus bénéfique.

A lire aussi:

Dépression : trop d’antidépresseurs, pas assez de psychothérapies

Antidépresseurs : quelles différences entre les médicaments ?

Rupture : l’impact sur le cerveau décrypté par un psy

https://www.topsante.com/medecine/psycho/depression/le-sommeil-en-cause-dans-la-depression-623547
www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Dépression saisonnière : elle touche plus les femmes

Selon une étude publiée dans le Journal of affective disorders, les femmes sont beaucoup plus susceptibles que les hommes de connaître des variations saisonnières de l’humeur, ces symptômes de dépression saisonnière atteignant un pic durant les mois d’hiver.

Le trouble affectif saisonnier (TAS, également appelé dépression saisonnière) survient progressivement à la fin de l’automne et disparaît le plus souvent au début du printemps. Les principaux symptômes de cette forme de dépression sont un sentiment d’inutilité, un manque d’énergie, de la fatigue et un manque d’intérêt pour les activités habituellement agréables (ou l’anhédonie).

Pour mieux comprendre le TAS, les chercheurs de l’Université de Glasgow, ont étudié les données de santé de 150 000 adultes et examiné les symptômes dépressifs de ces participants en faisant le lien entre les symptômes dépressifs et la durée des jours ainsi et que les températures extérieures moyennes.

Ils ont constaté que les symptômes de dépression, de fatigue et d’anhédonie étaient plus forts en hiver chez les femmes. Et que si la dépression et l’anhédonie diminuaient au fur et à mesure que

les jours rallongent, la fatigue semble persister.

Selon le Dr Daniel Smith, principal auteur de l’étude, ces résultats fournissent des preuves supplémentaires que les femmes peuvent être plus sujettes à la forme saisonnière de la dépression que les hommes.

A lire aussi :

La luminothérapie pour vaincre la dépression saisonnière

Dépression saisonnière : les nutriments qui dopent le moral

https://www.topsante.com/medecine/psycho/deprime-saisonniere/depression-saisonniere-elle-touche-plus-les-femmes-623504
www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Le chant permettrait de soigner la dépression post-partum

Les différentes études estiment que la dépression post-partum touche une jeune maman sur 8 ou 10. La prise en charge précoce est considérée comme cruciale pour éviter des répercussions trop importantes sur la maman et son bébé. Aussi, des chercheurs de l‘University College de Londres (Grande-Bretagne) se sont-ils penchés sur l’intérêt du chant comme thérapie de la dépression post-natale.

“Beaucoup de mères sont inquiètes à l’idée de prendre des médicaments contre la dépression pendant l’allaitement et l’offre de thérapies alternatives est relativement faible” explique à la BBC le Dr Daisy Fancourt, principal auteur de ces recherches.

Une réduction de 35% des symptômes dépressifs

Les chercheurs ont donc rassemblé 134 mères souffrant de dépression post-natale et les ont réparties en trois groupes :

  • Certaines ont pratiqué le chant en groupe.
  • Certaines ont participé à des activités créatrices.
  • Le 3e groupe a suivi un traitement antidépresseur ou des séances de méditation de pleine conscience.

Si les jeunes femmes ont vu une amélioration de leurs symptômes au cours des 10 semaines de traitement, dès la 6e semaine, le groupe qui pratiquait le chant affichait une diminution moyenne de 35% des symptômes dépressifs. “Ces résultats sont vraiment excitants car ils suggèrent que quelque chose d’aussi simple que de diriger les mères vers des activités en groupe pourrait aider à leur rétablissement” souligne le médecin.

A lire aussi :

Dépression post-partum : les femmes en ville sont plus touchées

Dépression post-partum : les hommes aussi sont concernés

https://www.topsante.com/maman-et-enfant/accouchement/apres-l-accouchement/le-chant-permettrait-de-soigner-la-depression-post-partum-623479
www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

Moins de sommeil, plus de pensées négatives

Avoir des difficultés pour s’endormir et dormir moins des 8 heures recommandées serait associé à une plus grande proportion de pensées négatives. Cela favoriserait certains syndromes tels que l’anxiété et la dépression. Ces résultats ont été observés par des chercheurs en psychologie de l’Université Binghamton, aux Etats-Unis, et ont été publiés dans la revue ScienceDirect.

Les scientifiques ont sélectionné 52 adultes ayant des pensées négatives répétitives comme des inquiétudes ou des ruminations. Le moment et la durée de leur sommeil ont été enregistrés. Ils ont ensuite été exposés à différentes images destinées à déclencher des réponses émotionnelles, négatives, positives ou neutres. Leur attention face à ces photos a été enregistrée grâce à une technique d’« eyes tracking » qui a suivi leurs mouvements oculaires.

Plus de mal à les ignorer

Les chercheurs ont découvert qu’un sommeil perturbé entraînait des difficultés à détourner l’attention d’une information négative. Plus leur nuit était courte, plus ils passaient du temps à les regarder. Contrairement à d’autres personnes qui sont capables de recevoir ce genre d’information et de passer à autre chose, ces personnes sujettes aux pensées négatives avaient du mal à les ignorer. Selon eux, un sommeil inadéquat peut être en partie responsable des pensées intrusives négatives qui interfèrent avec la vie des gens et peuvent entraîner une vulnérabilité face à l’anxiété et la dépression.

La prochaine étape est d’évaluer le moment et la durée du sommeil qui contribuent le plus au développement et au maintien de troubles psychologiques. Les auteurs espèrent que ces recherches permettront aux psychologues de traiter l’anxiété et la dépression en déplaçant les cycles de sommeil ou en aidant les patients à s’endormir plus facilement.

À lire aussi :

La privation de sommeil serait un antidépresseur efficace

Les migraines favoriseraient l’anxiété et la dépression

https://www.topsante.com/medecine/troubles-du-sommeil/sommeil-difficile/moins-de-sommeil-plus-de-pensees-negatives-623407
www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

11 vraies causes de la fibromyalgie que votre médecin ne vous dira jamais

La fibromyalgie est une maladie qui se manifeste par une douleur généralisée et une réponse accrue à la douleur ou à la pression. La maladie peut aussi causer du brouillard cérébral, de la dépression, des troubles cognitifs et des troubles du sommeil, et les scientifiques n’ont toujours pas trouvé la cause. Il n’y a pas encore de remède mais la seule chose que les médecins peuvent faire est de prescrire des médicaments qui traitent les symptômes et qui ne sont pas vraiment efficaces à long terme.

Cependant, les praticiens de la médecine naturelle ne sont pas d’accord avec l’idée que les causes de la fibromyalgie ne peuvent être détectées. Ils proposent qu’il y a plus de 10 problèmes sous-jacents qui causent la maladie. En traitant ces problèmes, vous vous débarrasserez de la douleur et de la fibromyalgie une fois pour toutes. Voici les 11 vraies causes de la maladie que vous n’entendrez pas de votre médecin:

1.Mycotoxines

Les mycotoxines sont des composés toxiques produits par les moisissures qui peuvent causer la fibromyalgie et d’autres maladies et affections graves. Seulement 25% de la population a les gènes qui peuvent être affectés par ces composés, donc si vous soupçonnez que vous avez été exposé à des mycotoxines, faites un test de mycotoxines urinaires.

2. Toxicité du mercure

Si vous avez des plombages au mercure sur vos dents, retirez-les immédiatement. Le mercure est un métal lourd qui est très dangereux pour la santé et est l’une des causes principales de la fibromyalgie.

3. Carence en glutathion

Le glutathion est une molécule importante qui est recyclée par le corps à moins que vous ne souffriez d’une surcharge toxique. Parfois, notre corps n’a pas l’enzyme pour recycler et produire du glutathion, ce qui peut entraîner une fibromyalgie.

4.MTHFR mutations

Faites un test de mutation MTHFR – plus vous avez de mutations, moins votre corps est capable de détoxifier le plomb et le mercure.

5. Petites bactéries intestinales prolifèrent

Nos corps sont pleins de bactéries, ce qui est normal, mais s’ils perdent leur équilibre, nous perdrons la capacité de digérer et d’absorber les nutriments, ce qui peut entraîner le développement de plusieurs problèmes de santé.

6.Leaky gut

Le syndrome du leaky gut est une maladie qui peut causer de nombreux problèmes de santé. Si vous en souffrez, vous devez d’abord réparer votre intestin avant de résoudre tout autre problème de santé.

Fatigue 7.Adrenal

La fatigue surrénale est souvent causée par le stress et peut causer de la fibromyalgie, surtout si le facteur de stress est une certaine intolérance alimentaire.

Déficiences nutritives

Le manque de vitamine B12, D ou de magnésium dans le corps est souvent la principale raison de la fibromyalgie.

9.Candida surcroissance

Candida est un champignon qui est présent dans notre corps en petites quantités et peut causer de graves dommages aux tissus si on le laisse échapper à tout contrôle. Lorsque le champignon se multiplie hors de contrôle, il peut détruire la paroi intestinale et entrer dans votre circulation sanguine, libérant des sous-produits toxiques qui peuvent mettre votre santé en danger.

10. Troubles thyroïdiens

Des milliers de personnes à travers le monde font face à des problèmes de thyroïde tels que l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie sans même s’en rendre compte. Les troubles thyroïdiens sont très dangereux et peuvent causer beaucoup de dommages au corps. Vérifiez vos niveaux d’hormones thyroïdiennes régulièrement afin d’éviter des problèmes tels que la fibromyalgie.

11. Intolérance au gluten

L’intolérance au gluten a été liée à plus de 50 maladies et affections, y compris la fibromyalgie, et peut avoir des conséquences graves sur votre santé.

Parfois, la fibromyalgie peut être causée par une combinaison des cas sur la liste et non pas un seul. La résolution du problème est complexe et peut prendre du temps, mais cela en vaudra la peine à la fin. Trouver un médecin naturopathe qui peut traiter le problème sous-jacent naturellement sans pilules, car c’est vraiment la meilleure façon d’aller.

admin

11 vraies causes de la fibromyalgie que votre médecin ne vous dira jamais


www.mafibromavie.com #news #info #health #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow

La dépression, l’anxiété Affect Les symptômes de la fibromyalgie d’autres termes, l’étude révèle

La dépression et l’ anxiété impact sur les symptômes du corps différemment chez lespatients souffrant de fibromyalgie, selon une étude de l’ Université de l’ Iowa .

Cela peut expliquer pourquoi les traitements multidisciplinaires qui incluent des interventions psychologiques pour la fibromyalgie ne sont efficaces que pour un sous-ensemble de patients, les chercheurs ont dit, ce qui suggère que le traitement doit être adapté aux symptômes individuels d’un patient est confronté. D’autres recherches sont alors nécessaires pour évaluer si une telle approche sur mesure est bénéfique pour les patients atteints de fibromyalgie.

L’étude des rapports des résultats,  « présentations des symptômes somatiques chez les femmes atteintes de fibromyalgie sont différemment associés à la dépression et l’ anxiété élevée, »  a été publié dans le  Journal of Health Psychology.

Les chercheurs ont recruté 191 femmes avec un diagnostic de fibromyalgie. La majorité des patients, 65 pour cent, avait été malade pendant plus de cinq ans.

La moitié des participants à l’étude ont indiqué qu’ils ont été touchés par la dépression ou l’anxiété. Ce sous-groupe était composé de 24 pour cent qui avaient des niveaux élevés de dépression et d’anxiété; 17 pour cent qui ont déclaré des niveaux élevés d’anxiété sans niveaux élevés de dépression; et 9 pour cent qui ont dit qu’ils étaient déprimés, mais n’a pas connu l’anxiété.

En plus d’examiner les niveaux de dépression et de l’anxiété, l’équipe de recherche mesurée la fatigue, la présence de troubles du sommeil, la douleur catastrophisme (exagération), la peur du mouvement, et la gravité de la douleur à l’aide d’outils validés.

Les données montrent que le catastrophisme de la douleur, la peur de la douleur, et la gravité de la douleur ont été liés à l’anxiété et la dépression, et que les deux douleur indépendamment touchés et les symptômes liés à la douleur. L’effet était cependant pas additif.

Ce fut une surprise pour les membres de l’équipe, qui pensaient que l’anxiété et la dépression – lorsqu’ils sont présents ensemble – aurait un effet d’amplification pour causer des symptômes encore plus graves.

La fatigue et les troubles du sommeil, d’autre part, semblaient être touchées que par la dépression. Bien que certaines études suggèrent que les troubles du sommeil peuvent déclencher la dépression chez les patients atteints de fibromyalgie, il peut y avoir d’autres explications à cette association.

Les chercheurs ont dit qu’il est également possible que des mécanismes communs – tels que la sensibilisation ou l’inflammation du système nerveux central – peuvent donner lieu à la fois des problèmes de sommeil et la dépression, en plus de la fibromyalgie.

Les observations de l’équipe suggèrent que les traitements multidisciplinaires en cours avec des interventions psychologiques peuvent être plus efficaces pour les patients ayant un faible niveau d’anxiété et de dépression, et que des approches plus adaptées sont nécessaires pour les patients ayant des niveaux plus élevés de dépression / anxiété.

« Ces résultats suggèrent les avantages possibles des traitements ciblés sur mesure pour la gestion des symptômes chez les personnes atteintes de fibromyalgie. Les différences relevées dans la qualité de la fatigue et le sommeil par rapport à la dépression par rapport à l’anxiété donnent une orientation pour les interventions cliniques ciblées « , écrivent les chercheurs.

Les études futures devraient maintenant se concentrer sur l’évaluation si les interventions, ciblées pour les patients atteints de fibromyalgie avec différents niveaux de dépression et d’anxiété, sont plus efficaces que les approches actuelles.

https://stayawarewithus.com/feed/

Powered by WPeMatico

Plus de femmes ont une fibromyalgie que le cancer du sein

Mais on parle rarement de la maladie. Woman’s Day brise le silence.

En 2001, Emily Shaules était une avocate active et heureuse de 25 ans vivant à Chicago lorsqu’un coup de cheveux occasionnel a déclenché un coup brusque et atroce dans son cou. Craignant d’avoir déchiré quelque chose ou de se donner du coup de fouet, elle s’est dirigée vers la salle d’urgence, où elle a été diagnostiquée avec un muscle traîné, prescrit Vicodin et a assuré que ses symptômes retombaient dans une semaine. Au lieu de cela, la douleur a commencé à rayonner dans son corps. Un mois plus tard, elle ne pouvait plus supporter d’étreindre son petit ami. “Imaginez si quelqu’un a coupé votre doigt”, dit-elle. “J’ai senti ce niveau de douleur partout”.

Les médecins ont testé Emily pour tout, depuis les disques gonflants et l’hypothyroïdie jusqu’au lupus et à la sclérose en plaques. Tous sont revenus négativement. En 2003, elle ne pouvait pas retirer son chien de 12 livres, elle avait été lâchée de son travail pour ne pas répondre aux demandes et sa relation était terminée. “Je me souviens d’avoir prié que l’analyse montrerait une tumeur cérébrale, car au moins alors j’aurais un diagnostic concret”, dit-elle. “Quand aucun médicament ne touchera même votre douleur, mais tous les médecins disent que rien ne va pas, vous commencez à penser que vous êtes fou”. 

Emily n’imaginait pas les choses. Elle a finalement reçu une réponse: la fibromyalgie, une affection chronique avec des symptômes incluant une douleur et une tendresse répandues, un sommeil perturbé et des troubles cognitifs et cognitifs (également appelé «fibro-brouillard»). On estime que six millions à 10 millions d’Américains souffrent de fibromyalgie, et la majorité sont des femmes. Mais il existe une énorme confusion sur ce que la fibromyalgie est vraiment, et il n’existe pas de tests de diagnostic ou de guérison fiables. En conséquence, les femmes entendent souvent leur docteur dire quelque chose dans le sens de ce qu’Emily a entendu: “Il faudra s’habituer à la douleur”.

COMMENT TOUT COMMENCE

De nombreux experts croient que la fibromyalgie est déclenchée par un traumatisme physique ou émotionnel, un accident de voiture, un divorce, une agression sexuelle – qui envoie le corps en mode de combat ou de vol. Mais même quelque chose d’aussi simple que la torsion d’Emily de sa tête peut l’amener. “Normalement, le système nerveux sympathique se déclenche pour préparer le corps à une situation stressante, resserrant les muscles et le tissu conjonctif pour augmenter leur force, puis se désactiver lorsque la menace disparaît”, explique Ginevra Liptan, MD, auteur de The FibroManual: Guide complet de traitement de la fibromyalgie pour vous et votre médecin . Mais avec la fibromyalgie, le cerveau est bloqué et la réponse au stress ne s’arrête jamais, comme une sonnette de fumée qui sonne sans feu.

Les patients souffrant de fibromyalgie obèse signalent plus de problèmes médicaux, prennent plus de médicaments et sont plus enclins à des symptômes dépressifs que les patients présentant un poids plus sain.

Au fil du temps, un système nerveux sympathique chroniquement activé peut causer un chaos dans tout le corps, en gardant les muscles tendus (entraînant une douleur et une tendresse), empêchant le sommeil profond et provoquant finalement des nerfs sensibles à la douleur pour mettre en marche leurs signaux.

UN DIAGNOSTIC DIFFICILE

Avec des conditions bien connues comme le cancer et le diabète, les médecins ont des outils comme des biopsies et des tests de glycémie pour aider à établir un diagnostic concret.Avec la fibromyalgie, de nombreux médecins utilisent encore des critères issus de 1990, ce qui les oblige à appuyer sur 18 points (y compris des points spécifiques sur le cou, les coudes, le dos et les genoux). “Si le patient est tendu dans 11 des 18 taches, et d’autres causes ont été exclues, vous les diagnostiquer avec une fibromyalgie”, explique le Dr Liptan. En 2010, l’American College of Rheumatology a cessé de recommander l’examen de l’appel d’offres en raison de sa nature subjective (un patient peut se sentir douloureux dans 13 endroits un jour et seulement 10 le suivant) et a ajouté “fatigue” et “brouillard du cerveau” aux critères – avec une douleur tout au long de trois à six mois qui ne peut être expliquée par un autre diagnostic.

Complicant, la fibromyalgie coexiste souvent avec d’autres affections, comme le syndrome du côlon irritable et les migraines. (Les médecins qui se concentrent sur ces conditions peuvent manquer de la fibromyalgie.)

Une fois que le diagnostic est finalement établi, les études montrent que le processus prend généralement entre deux et dix ans: les patients doivent toujours contester le fait que «certaines personnes croient à tort que la fibromyalgie est une maladie psychologique et que c’est« tout à votre tête », dit-il Tarvez Tucker, MD, professeur de neurologie à Oregon Health and Sciences University à Portland.

POURQUOI LES FEMMES?

Bien que le rôle des œstrogènes dans les syndromes de la douleur soit complexe, les niveaux d’œstrogènes plus élevés pendant la grossesse peuvent être protecteurs contre la douleur de l’accouchement. En revanche, lorsque les niveaux d’œstrogènes sont faibles, comme au début du cycle menstruel ou dans la ménopause, beaucoup de femmes connaissent plus de sensibilité à la douleur.


Il n’est pas surprenant que la fibromyalgie apparaisse souvent chez les femmes âgées de 40 à 55 ans. Les personnes qui souffrent encore de leur âge continuent souvent à dire que leur peine s’aggrave juste avant et pendant leur période, lorsque les ganglions d’oestrogène. Il y a aussi une composante génétique: la fibromyalgie tend à courir dans les familles.

RECHERCHE DE SECOURS

Une poignée de médicaments tentent d’abîmer les signaux de la douleur dans le cerveau, mais ils ne semblent pas améliorer d’autres symptômes de fibromyalgie comme la fatigue ou le brouillard du cerveau. Les antidépresseurs peuvent aider, car les centres de douleur et d’humeur du cerveau se chevauchent, de sorte que le traitement de ces derniers, même chez les patients sans dépression, peut parfois améliorer la douleur.

Pour Servanne Edlund, 40 ans, maman de Silver Lake, MN, une combinaison d’un médicament anti-nerf et d’un antidépresseur a permis de soulager la douleur qui a mené à son diagnostic il y a cinq ans. «Je me sentais mieux presque immédiatement: plus d’énergie, sommeil amélioré et moins de douleur», dit-elle. “J’ai commencé à marcher jusqu’à deux milles chaque matin. Avant les médicaments, je ne pouvais pas descendre les escaliers.”Certains changements de style de vie sont également prometteurs. (Voir la barre latérale, à gauche ).

Pour Emily, maintenant âgé de 41 ans et vivant à Asheville, en Caroline du Nord, le soulagement est venu à travers une combinaison de régime et de techniques de relaxation mentale. Elle suit un régime anti-inflammatoire rempli de fruits, de légumes et de poisson, médite de 10 à 15 minutes par jour et dort huit heures par nuit. “La douleur a diminué énormément, plus la méditation aide à allonger mon fusible, alors je ne me fâche pas avec les petites choses qui me gênaient quand j’avais des douleurs”, dit-elle. “J’ai appris qu’il peut y avoir de la santé et du bonheur après la fibromyalgie”.


RÉDUIRE LA DOULEUR

Essayez ces stratégies pour faire face.

  1. Bouger. Un récent examen Annals of Rheumatic Diseases de près de 400 études a révélé que l’exercice réduit la douleur chez les personnes atteintes de fibromyalgie plus que des médicaments ou d’autres traitements. Un cardio doux comme la marche facilite la douleur, améliore le sommeil, diminue la fatigue et vous aide à perdre des kilos; L’activité porteur de poids renforce les muscles; Et l’étirement augmente la portée de mouvement.
  2. Trouver une sortie. La fibromyalgie peut causer des noyaux douloureux dans les muscles et le fascia (le tissu conjonctif autour des muscles). La libération myofasciale est une technique dans laquelle un praticien étire lentement votre fascia, semblable à étirer un morceau de taffy. Cela peut accélérer la cicatrisation et diminuer l’inflammation.Pour trouver un fournisseur, rendez-vous sur mfrathothérapeutes.com.
  3. Découpez certains aliments. Les produits laitiers et le gluten peuvent être très inflammatoires pour certaines personnes (oeufs, maïs et soja). Éliminez-les pendant trois à six mois pour voir s’il y a une amélioration et pour vous aider à détecter ce qui peut être un déclencheur.
  4. Respire. Les formes légères de yoga aident vos muscles à se détendre. Si vous avez une fibromyalgie, évitez les variations qui ont «puissance» ou «chaud» dans le nom, ces types peuvent effectivement aggraver les symptômes.

Auteur et source :
www.womansday.com

 ———– MafibromaVie ———– 






Pour obtenir des ressources supplémentaires, telles que les options de traitement spécifiques, un soutien et des outils pour vivre avec la fibromyalgie, visitez les sites Wikipédia et regarder les références au fond de leur page de chaque langue que j’ai pus trouver.
Désoler pour le mandarin et l’arabe que j’aurais voulus mettre, si vous avez un liens laissez-le dans les commentaires, merci.

FibroWikiFrançais

FR https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fibromyalgie

FibroWikiEnglish

Anglais_dragonater https://en.m.wikipedia.org/wiki/Fibromyalgia

FibroWikiEspañol

Spain https://es.m.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

FibroWikiPortugues

PT https://pt.m.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

FibroWikiРусский

russiee https://ru.m.wikipedia.org/wiki/Фибромиалгия

FibroWikiDeutsch

allemand https://de.m.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

FibroWikiItalia

IT https://it.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

Si vous vous doutez de quelqu’un qui puisse avoir cette maladie, faite lui parvenir cette article. Laissez votre opinion et Courage à tous…  💪❤️👍

**AVERTISSEMENT**

Le matériel et les informations contenues sur cette page ne sont fournis qu’à des fins générales et éducatives, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et la source. Ceux-ci ne constituent aucun conseil juridique, médical ou autre sur tout sujet. Aucune information sur nos textes, images et vidéos ne peut remplacer un diagnostic et un traitement par votre professionnel de la santé. Toujours demander l’avis de votre médecin ou autre fournisseur de soins de santé qualifié avant de commencer tout nouveau traitement et avec toutes les questions que vous pourriez avoir concernant une condition médicale. Si vous avez ou soupçonnez que vous avez un problème médical, contactez immédiatement votre médecin traitant ou un spécialiste des soins de santé. Mafibromavie

💪❤️👍

La pire chose à propos de la fibromyalgie

La pire chose à propos de la fibromyalgie

Réimprimé avec la permission aimable de Sarah Borien et A Life Less Physical
 
Quand j’étais plus jeune, j’ai joué un jeu de Would You Rather avec ma soeur. Je me souviens de lui demander, “quand tu seras plus âgé, préférerais-tu perdre ton corps ou ton esprit?” Quelle belle et gaie question à poser. Santé physique ou santé mentale? Paralysie ou démence? 
 
Je me souviens de ma réponse. J’ai dit que je prendrais la santé physique parce que si je perdais l’esprit, au moins je ne le saurais pas. 
 
C’est une question ridicule pour de nombreuses raisons, mais c’est toujours une représentation précise de ma plus grande lutte contre la douleur chronique. Lorsque votre esprit est actif, mais votre corps ne peut pas continuer, c’est le plus grand test de votre patience. 
 
Le vendredi a été la Journée de sensibilisation à la fibromyalgie. Chaque année, je pense à la meilleure façon d’utiliser la journée; Que puis-je aborder sur ce sujet qui attirera votre attention? Comment puis-je sensibiliser? Et que puis-je vous dire que vous n’avez pas entendu auparavant? Mes journées de sensibilisation ne finissent jamais par être très bonnes – je pense que je me sens un peu désespérée quand je les écris et que je retrouve dans mon écriture. Comme il se passait, je n’étais pas assez bien pour écrire un vendredi – allez-y – et vous l’obtenez aujourd’hui parce que, franchement, nous devrions sensibiliser les malades invisibles à tous les jours. Nous devons être mieux équipés pour soigner et gérer les problèmes de santé mentale et physique qui ne peuvent être perçus. Nous devons voir au-delà du sourire. Nous devons être mieux équipés pour soigner et gérer les problèmes de santé mentale et physique qui ne peuvent être perçus. Nous devons voir au-delà du sourire. Nous devons être mieux équipés pour soigner et gérer les problèmes de santé mentale et physique qui ne peuvent être perçus. Nous devons voir au-delà du sourire.
 

Voir | moi

 
J’ai décidé que cette année, je vais vous raconter une histoire sur quelque chose qui m’est arrivé récemment. 
 
Donc, la gestion de la fibromyalgie signifie souvent faire autant que vous le pouvez, alors que vous êtes dans une petite quantité de douleur, puis vous mourez à l’intérieur pendant que vous vous écrasez et vous éclatez. (Ce n’est évidemment pas le moyen conseillé de gérer votre douleur, mais soyons réels, c’est ainsi que beaucoup d’entre nous le font.) 
 
Parfois, quand je l’ai pris tranquille et que je fais les choses correctement, je me heurte et j’éclate, Et souvent quand mon collision et mon flambeau est vraiment  mauvais, je pense qu’il faut qu’il y ait une autre façon de faire face à cela, il faut que nous manquons quelque chose. Et seulement lorsque je parviens au point où je ne peux plus faire face à la douleur, j’ai atteint ma limite et je suis sur le point de rupture, puis-je demander de l’aide. Je vais consulter un docteur. 
 
Maintenant, c’est rare. Si je vais chez le médecin, j’admettrai la défaite. Je fais plus de préparation pour les médecins que pour les entrevues d’emploi; Je suis en sueur et nerveux et je fais de mon mieux pour ressembler à une personne saine et normale malgré le fait que je me sens comme si je craque. 
 
Mardi, je suis allé chez le médecin parce qu’un aspect de ma santé est devenu très mauvais. C’est tellement mauvais qu’il n’est plus gérable et qu’il faut changer quelque chose. Il y a eu plus d’un an, j’ai gardé des notes, j’ai fait des recherches, j’ai vérifié les symptômes et je suis allé préparé – assez sûr de savoir ce qui ne va pas avec moi. 
 
Sachez ce qu’il m’a dit? “Ouais, c’est juste ton fibro.” Sachez ce que j’ai fait? Personne normale malgré le fait que je me sens comme si j’étais en train de craquer. Mardi, je suis allé chez le médecin parce qu’un aspect de ma santé est devenu très mauvais. C’est tellement mauvais qu’il n’est plus gérable et qu’il faut changer quelque chose. Il y a eu plus d’un an, j’ai gardé des notes, j’ai fait des recherches, j’ai vérifié les symptômes et je suis allé préparé – assez sûr de savoir ce qui ne va pas avec moi. Sachez ce qu’il m’a dit? “Ouais, c’est juste ton fibro.” Sachez ce que j’ai fait? Personne normale malgré le fait que je me sens comme si j’étais en train de craquer. Mardi, je suis allé chez le médecin parce qu’un aspect de ma santé est devenu très mauvais. C’est tellement mauvais qu’il n’est plus gérable et qu’il faut changer quelque chose. Il y a eu plus d’un an, j’ai gardé des notes, j’ai fait des recherches, j’ai vérifié les symptômes et je suis allé préparé – assez sûr de savoir ce qui ne va pas avec moi. Sachez ce qu’il m’a dit? “Ouais, c’est juste ton fibro.” Sachez ce que j’ai fait? Sachez ce qu’il m’a dit? “Ouais, c’est juste ton fibro.” Sachez ce que j’ai fait? Sachez ce qu’il m’a dit? “Ouais, c’est juste ton fibro.” Sachez ce que j’ai fait?
 

J’ai pleuré.


 
Ce n’est que lorsque je suis chez les médecins que je pleure ma douleur. C’est une merde. Je veux apparaître comme une personne bien informée et rationnelle, mais comme j’essaie d’articuler ma douleur alors que ma voix se brise et que les larmes roulent mes joues, je sais qu’il pense que je suis une femme folle et hystérique. (En passant, c’est un superbe blog pour exposer le sexisme médical et le biais de genre, et je crois que c’est une partie très pertinente de la façon dont ma douleur chronique a été gérée au cours des années, mais pas quelque chose que je vais aborder En ce moment.) 
 
J’ai pleuré dans la pharmacie, j’ai pleuré dans la voiture, et j’ai pleuré quand je suis entré dans la maison et R m’a demandé comment cela se passait. Grosse larmes pleurantes. 
 
Heureusement, ce n’est pas très souvent que je me sens comme ça. Je comptais une fois ou deux fois par an, vous me trouverez sanglotant dans un tas sur le sol de la cuisine, Étant amené par mon partenaire merveilleux alors que je demande à travers les larmes, “pourquoi ne font-ils rien? Cela ne peut pas être correct; 
 
Cela ne peut pas être le cas. ” Je me débarrasse de plus en plus de vingt minutes dans des crues incontrôlables de larmes, puis je me ramifie, me dépoussière et fais une tasse de thé. C’est la vie d’un malade chronique. 
 
D’une manière générale, c’est ce que c’est et nous allons tous avec nos vies. Souvent, c’est bien, parfois c’est absolument bien, mais parfois, c’est vraiment une merde – et ce qui est pire, c’est que ces jours vraiment mécontents sont souvent les jours où vous avez accumulé toute votre énergie et votre courage pour demander de l’aide. 
 
Juste au cas où vous vous inquiétez maintenant (parce que vous êtes de bons lecteurs et que vous le faites parfois), je suis bien sûr maintenant. Je suis allé à une fonction de cravate noire pour travailler jeudi (je n’ai pas jeté de formes sur la piste de danse comme je le voulais, mais je me suis assis et j’ai mangé un dîner chic) ​​et j’ai passé ce week-end à faire l’une de mes choses préférées: l’admin de la vie. Samedi, j’ai nettoyé mon local d’utilité, organisé le hangar et j’ai nettoyé ma voiture, et dimanche, j’ai tiré des mauvaises herbes dans le jardin et mis sur 300 charges de lavage. J’ai accompli tous ces emplois jusqu’à ce que j’eusse trop de mal à continuer, puis, une fois que je décidais, je devrais probablement m’arrêter, j’ai fait encore quelques emplois et ensuite quelques emplois de plus. Et puis je me suis écrasé. Mais alors j’ai mangé un diner rôti et un fondant au chocolat. C’était génial. Ne me jugez pas. 
 
Soit dit en passant, si vous souhaitez lire mes pensées plus positives sur la fibromyalgie, j’ai participé à cette publication de groupe sur les choses que j’ai appris depuis une douleur chronique. Et j’ai passé ce week-end à faire l’une de mes choses préférées: l’admin de la vie. Samedi, j’ai nettoyé mon local d’utilité, organisé le hangar et j’ai nettoyé ma voiture, et dimanche, j’ai tiré des mauvaises herbes dans le jardin et mis sur 300 charges de lavage. J’ai accompli tous ces emplois jusqu’à ce que j’eusse trop de mal à continuer, puis, une fois que je décidais, je devrais probablement m’arrêter, j’ai fait encore quelques emplois et ensuite quelques emplois de plus. Et puis je me suis écrasé. Mais alors j’ai mangé un diner rôti et un fondant au chocolat. C’était génial. Ne me jugez pas. Soit dit en passant, si vous souhaitez lire mes pensées plus positives sur la fibromyalgie, j’ai participé à cette publication de groupe sur les choses que j’ai appris depuis une douleur chronique. Et j’ai passé ce week-end à faire l’une de mes choses préférées: l’admin de la vie. Samedi, j’ai nettoyé mon local d’utilité, organisé le hangar et j’ai nettoyé ma voiture, et dimanche, j’ai tiré des mauvaises herbes dans le jardin et mis sur 300 charges de lavage. J’ai accompli tous ces emplois jusqu’à ce que j’eusse trop de mal à continuer, puis, une fois que je décidais, je devrais probablement m’arrêter, j’ai fait encore quelques emplois et ensuite quelques emplois de plus. Et puis je me suis écrasé. Mais alors j’ai mangé un diner rôti et un fondant au chocolat. C’était génial. Ne me jugez pas. Soit dit en passant, si vous souhaitez lire mes pensées plus positives sur la fibromyalgie, j’ai participé à cette publication de groupe sur les choses que j’ai appris depuis une douleur chronique. Et dimanche, j’ai attiré des mauvaises herbes dans le jardin et mis sur 300 charges de lavage. J’ai accompli tous ces emplois jusqu’à ce que j’eusse trop de mal à continuer, puis, une fois que je décidais, je devrais probablement m’arrêter, j’ai fait encore quelques emplois et ensuite quelques emplois de plus. Et puis je me suis écrasé. Mais alors j’ai mangé un diner rôti et un fondant au chocolat. C’était génial. Ne me jugez pas. Soit dit en passant, si vous souhaitez lire mes pensées plus positives sur la fibromyalgie, j’ai participé à cette publication de groupe sur les choses que j’ai appris depuis une douleur chronique . Et dimanche, j’ai attiré des mauvaises herbes dans le jardin et mis sur 300 charges de lavage. J’ai accompli tous ces emplois jusqu’à ce que j’eusse trop de mal à continuer, puis, une fois que je décidais, je devrais probablement m’arrêter, j’ai fait encore quelques emplois et ensuite quelques emplois de plus. Et puis je me suis écrasé. Mais alors j’ai mangé un diner rôti et un fondant au chocolat. C’était génial. Ne me jugez pas. Soit dit en passant, si vous souhaitez lire mes pensées plus positives sur la fibromyalgie, j’ai participé à cette publication de groupe sur les choses que j’ai appris depuis une douleur chronique . Mais alors j’ai mangé un diner rôti et un fondant au chocolat. C’était génial. Ne me jugez pas. Soit dit en passant, si vous souhaitez lire mes pensées plus positives sur la fibromyalgie, j’ai participé à cette publication de groupe sur les choses que j’ai appris depuis une douleur chronique. Mais alors j’ai mangé un diner rôti et un fondant au chocolat. C’était génial. Ne me jugez pas. Soit dit en passant, si vous souhaitez lire mes pensées plus positives sur la fibromyalgie, j’ai participé à cette publication de groupe sur les choses que j’ai appris depuis une douleur chronique .


Sarah Borien vit dans une maison de campagne à Oxfordshire avec son mari et leurs deux chats. Elle a eu la fibromyalgie depuis 2009 et est passionnée par trouver et partager de nouvelles stratégies d’adaptation. Sarah critique son blog,  A Life Less Physical , et a écrit pour  New Life Outlook (Fibromyalgia) .

Auteur et source :
Par Sarah Borien • www.ProHealth.com • 8 août 2017

 ———– MafibromaVie ———– 















Pour obtenir des ressources supplémentaires, telles que les options de traitement spécifiques, un soutien et des outils pour vivre avec la fibromyalgie, visitez les sites Wikipédia et regarder les références au fond de leur page de chaque langue que j’ai pus trouver.
Désoler pour le mandarin et l’arabe que j’aurais voulus mettre, si vous avez un liens laissez-le dans les commentaires, merci.

FibroWikiFrançais

FR https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fibromyalgie

FibroWikiEnglish

Anglais_dragonater https://en.m.wikipedia.org/wiki/Fibromyalgia

FibroWikiEspañol

Spain https://es.m.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

FibroWikiPortugues

PT https://pt.m.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

FibroWikiРусский

russiee https://ru.m.wikipedia.org/wiki/Фибромиалгия

FibroWikiDeutsch

allemand https://de.m.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

FibroWikiItalia

IT https://it.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

Si vous vous doutez de quelqu’un qui puisse avoir cette maladie, faite lui parvenir cette article. Laissez votre opinion et Courage à tous…  💪❤️👍

**AVERTISSEMENT**

Le matériel et les informations contenues sur cette page ne sont fournis qu’à des fins générales et éducatives, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et la source. Ceux-ci ne constituent aucun conseil juridique, médical ou autre sur tout sujet. Aucune information sur nos textes, images et vidéos ne peut remplacer un diagnostic et un traitement par votre professionnel de la santé. Toujours demander l’avis de votre médecin ou autre fournisseur de soins de santé qualifié avant de commencer tout nouveau traitement et avec toutes les questions que vous pourriez avoir concernant une condition médicale. Si vous avez ou soupçonnez que vous avez un problème médical, contactez immédiatement votre médecin traitant ou un spécialiste des soins de santé. Mafibromavie

💪❤️👍

Les premiers résultats suggèrent deux sous-ensembles immédiats radicalement différents présents dans le syndrome de fatigue chronique (ME / CFS)

Réimprimé avec l’aimable autorisation de Cort Johnson et Health Rising . 


Par Cort Johnson
 
Sous-ensembles, sous-ensembles, sous-ensembles

Tout le monde avec ME / CFS qui a été autour d’un peu doit se demander à un moment donné: “Est-ce que j’ai ce qu’elle ou elle a?” Certaines personnes font de grands traitements sur lesquels d’autres échouent. Certaines personnes se sentent vraiment, vraiment malades tandis que d’autres maintiennent au moins un minimum de santé. La variété des symptômes, les réponses au traitement, les progrès de la maladie, même les déclencheurs de la maladie sont étonnantes. Pour chaque personne qui se souvient le jour même où sa maladie est tombée en panne, il y en a un autre qui ne se souvient pas du jour, de la semaine ou même du mois où ils sont tombés malades, parce que leur maladie est venue progressivement. 
Il y a le groupe récidive-remit qui s’améliore, puis pire, le groupe planifié dans lequel les choses restent les mêmes pendant des décennies et le groupe progressif où la maladie s’aggrave progressivement, parfois à des niveaux rarement observés dans une maladie non-létale. 
La plupart des chercheurs ont conclu il y a plusieurs décennies que le ME / CFS doit être regorgeant de sous-ensembles. Juste ce que sont ces sous-ensembles est une question critique, car, comme le souligne Jared Younger, un traitement qui fonctionne pour un sous-ensemble ne fonctionnera probablement pas pour un autre. 
Certains sous-ensembles semblent apparaître. Le sous-ensemble atypique du Dr Peterson a généralement un début inhabituel, un cours inhabituel, a des comorbidités inhabituelles et est plus grave que le reste d’entre nous. Les systèmes immunitaires des patients de courte durée (un sous-ensemble) sont en feu alors que les systèmes immunitaires des patients de plus longue durée (un autre sous-ensemble) sont dépourvus de gaz. 
Jared Younger, dans un mouvement inhabituel, a publié quelques premiers résultats de sa grande étude quotidienne de surveillance immunitaire “bonne journée, mauvaise journée” pour diffuser quelques nouvelles précoces sur ses résultats. 

L’étude « bonne journée, mauvaise journée » de Young est un exemple de ce que le NIH fait le mieux: jetez un bazar d’argent (> 1 000 000 $ sur trois ans) dans une étude complexe. L’étude de Young permet de suivre les facteurs immunitaires qui suivent la fatigue d’une personne. Une substance qui augmente et tombe en fonction de la faiblesse d’une personne est très probable. Elle a quelque chose de significatif à ce sujet. 
L’échelle des tests est extraordinaire. L’étude comprend soixante-dix personnes atteintes de ME / CFS, 20 témoins sains et 20 personnes fatiguées ayant des problèmes de thyroïde. L’étude comporte vingt-cinq jours consécutifs d’échantillonnage de sang chez les 110 personnes et chaque échantillon est testé pour 51 substances associées à une inflammation. Si mes calculs sont corrects, il s’agit d’environ 140 000 tests de substances inflammatoires pendant la durée de l’étude. Chaque personne signalera également ses niveaux de fatigue tous les jours sur un ordinateur de poche personnel. Toutes ces données seront jetées dans un ordinateur pour voir quels modèles apparaissent. 
Il est encore tôt encore – l’étude devrait durer plusieurs années – mais dans sa vidéo YouTube , Younger a signalé que certains modèles pourraient commencer à apparaître.

The Infection Group?

Les niveaux de protéine C-réactive (CRP) suivent avec fatigue dans environ trente pour cent des participants ME / CFS. Cela suggère qu’un nombre significatif de patients atteints de MME / SFC peuvent avoir une infection sous-jacente qui survient pendant leur mauvaise journée.
La protéine C-réactive est une protéine de “phase aiguë” produite par le foie qui se manifeste au début d’une infection, d’un cancer ou en réponse à une lésion tissulaire. Une fois que les cellules immunitaires appelées macrophages entrent en contact avec des cellules mortes ou mourantes (infectées), elles libèrent une substance appelée IL-6 qui déclenche la production de CRP (et de fibrinogène) par le foie. Lorsque le CRP se lie à la surface de ces cellules, il implique le système du complément qui, à son tour, aide plus de macrophages à trouver, englobe (phagocytyle) les cellules infectées et commence à les dégager. 
La clé des niveaux élevés de protéines C réactives est l’abondance de cellules mortes ou mourantes – quelque chose qui se produit généralement dans le contexte d’une infection (bactérienne, virale, fongique), de maladies inflammatoires, de malignité ou de tissus blessés. Une étude de fibromyalgie très grande (n = 1125) a récemment révélé une augmentation des taux de CRP dans la FM. Il n’est pas clair à quel point les niveaux de CRP dans le sous-ensemble ME / CFS étaient élevés par rapport aux autres maladies. Mais ce qui est clair, c’est que les niveaux de CRP élevés seraient probablement submergés par les niveaux inférieurs de CRP dans les deux autres sous-ensembles ME / CFS; C’est-à-dire que le CRP ne serait pas élevé dans l’ensemble du groupe. 
Les maladies auto-immunes comme le lupus, la sclérodermie, la polymyosite et la dermatomyosite, d’autre part, ont généralement peu d’effet sur les taux de CRP. (En fait, un chercheur a proposé que le CRP protège contre les maladies auto-immunes). Cela fait apparaître le prochain groupe. 

Le groupe Autoinmune / Autoinflammatoire?

Une substance appelée fractalkine – qui est élevée dans de nombreux troubles auto-immuns et inflammatoires – suit les niveaux de fatigue d’un autre tiers des patients atteints de ME / CFS.Fractalkine, dont la libération est également déclenchée par des cellules endommagées, favorise la production de cytokines pro-inflammatoires.

Le fractalkine est libéré par les lymphocytes T et d’autres cellules immunitaires, les cellules endothéliales et, le plus en évidence, dans le système nerveux central. 
Contrairement au CRP, le fractalkine est élevé dans les maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome de Sjogren, le lupus érythémateux systémique et la sclérodermie, ainsi que les maladies associées à une inflammation systémique. Dans la polyarthrite rhumatoïde, la fractalkine dirige les cellules immunitaires vers les articulations. Le fractalkine est également élevé dans les maladies inflammatoires systémiques comme l’athérosclérose et la cardiomyopathie inflammatoire. 
Étant donné que le fractalkine semble être intimement impliqué dans la production de la douleur pathologique, on se demande s’il s’agit de la fatigue et des patients atteints de douleur élevée. Une étude a révélé une augmentation des taux de fractalkine, pas dans le sang, mais dans le liquide rachidien cérébral dans la fibromyalgie.L’étude a suggéré que les neurones endommagés déclenchaient la libération de fractalkine. 
Étant donné que le fractalkine joue un rôle important dans la production de l’inflammation, des agents anti-fractalkines sont examinés.Plusieurs médicaments et suppléments existants (baclofène, Apo-A1, resvératrol, épigallocatéchine-3-gallate) peuvent être capables de supprimer la production de fractalkine. 

Le groupe non-immunisé?

Dans le dernier tiers des patients, Younger n’a pas encore trouvé de modèle, ce qui suggère que les symptômes de fatigue de ce groupe peuvent ne pas être conduits par le système immunitaire.Ceci, suggéré Young, pourrait être un groupe métabolique ou autre. 

Conclusions

L’étude “Good Day – Bad Day” de Young est à la recherche de biomarqueurs d’une manière entièrement nouvelle. Très différent des coups ponctuels pour évaluer les problèmes immunitaires que l’on voit habituellement, l’étude de Young suit le suivi des changements immunitaires au fur et à mesure du temps et en éliminant les facteurs immunitaires qui sont les plus associés à la fatigue. Beaucoup d’autres symptômes existent dans le ME / CFS, mais comme l’a dit le Dr Lerner, lorsque la fatigue soulève les autres symptômes. 
Jusqu’à présent, l’étude suggère que la fatigue dans le ME / CFS peut être produite différemment dans les trois sous-groupes de patients: par une infection continue dans un, par un processus auto-immune ou auto-inflammatoire dans un autre et par quelque chose en dehors du système immunitaire au troisième . 
La chose la plus intrigante de l’étude de Young est son intensité. Personne n’a examiné la base immunitaire de la fatigue dans le ME / CFS avec l’intensité de Young. Il n’est donc pas surprenant que Younger obtienne des résultats (CRP, fractalkine) nouveaux pour ME / CFS – des résultats qui, aussi intéressants, correspondent à ce que nous savons déjà. L’infection et l’auto-immunité, après tout, ont longtemps été considérées comme présentes dans le ME / CFS.Les premiers résultats de Young suggèrent qu’ils sont présents – mais dans différents groupes de patients. 
Si les premiers résultats de Younger prévalent et sont validés, nous devrions finalement voir des traitements radicalement différents pour les deux sous-ensembles différents: les activateurs immunitaires et les traitements anti-pathogènes pour un, et les anti-immunitaires pour l’autre. Nous verrons également des études axées sur chaque sous-ensemble et qui pourraient faire toute la différence dans la recherche. 


À propos de l’auteur: Cort Johnson a eu ME / CFS depuis plus de 30 ans. Fondateur de Phoenix Rising and Health Rising, Cort a contribué à des centaines de blogs sur l’encéphalomyélite myalgique, le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie et leurs troubles apparentés au cours des 10 dernières années. Retrouvez plus de travaux de Cort et d’autres blogueurs chez Health Rising . 
Auteur et source de l’article : 
Cort Johnson • www.ProHealth.com •

 ———– MafibromaVie ———– 








Pour obtenir des ressources supplémentaires, telles que les options de traitement spécifiques, un soutien et des outils pour vivre avec la fibromyalgie, visitez les sites Wikipédia et regarder les références au fond de leur page de chaque langue que j’ai pus trouver.
Désoler pour le mandarin et l’arabe que j’aurais voulus mettre, si vous avez un liens laissez-le dans les commentaires, merci.

FibroWikiFrançais

FR https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fibromyalgie

FibroWikiEnglish

Anglais_dragonater https://en.m.wikipedia.org/wiki/Fibromyalgia

FibroWikiEspañol

Spain https://es.m.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

FibroWikiPortugues

PT https://pt.m.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

FibroWikiРусский

russiee https://ru.m.wikipedia.org/wiki/Фибромиалгия

FibroWikiDeutsch

allemand https://de.m.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

FibroWikiItalia

IT https://it.wikipedia.org/wiki/Fibromialgia

Si vous vous doutez de quelqu’un qui puisse avoir cette maladie, faite lui parvenir cette article. Laissez votre opinion et Courage à tous…  💪❤️👍

**AVERTISSEMENT**

Le matériel et les informations contenues sur cette page ne sont fournis qu’à des fins générales et éducatives, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et la source. Ceux-ci ne constituent aucun conseil juridique, médical ou autre sur tout sujet. Aucune information sur nos textes, images et vidéos ne peut remplacer un diagnostic et un traitement par votre professionnel de la santé. Toujours demander l’avis de votre médecin ou autre fournisseur de soins de santé qualifié avant de commencer tout nouveau traitement et avec toutes les questions que vous pourriez avoir concernant une condition médicale. Si vous avez ou soupçonnez que vous avez un problème médical, contactez immédiatement votre médecin traitant ou un spécialiste des soins de santé. Mafibromavie

💪❤️👍