Cancer du poumon : le détecter par un test sanguin

Un test sanguin, basé sur le principe de « biopsie liquide », c’est-à-dire qui analyse l’ADN circulant dans le sang serait capable de détecter de manière précoce le cancer du poumon, selon les résultats d’une étude présentée lors du congrès de l’ASCO 2018. Plus de 154 000 personnes devraient mourir du cancer du poumon aux États-Unis en 2018 et environ 1,7 million dans le monde. Le taux de survie à cinq ans pour le cancer du poumon est de 18 %. Mais lorsque le cancer est détecté à un stade précoce, il est de 56 %. Cependant, seulement 16 % des cancers du poumon sont diagnostiqués tôt.

Les chercheurs du Dana-Farber Cancer Institute aux Etats-Unis ont rendu compte de l’étude Circulating Cell-Free Genome Atlas (CCGA) menée sur plus de 12.000 participants (70 % avec cancer, 30 % sans cancer). Les données médicales ont été établies avec 3 prototypes de test de séquençage réalisés avec du sang de 1 700 patients présentant 20 différents types de cancer à tous les stades. Les scientifiques ont analysé l’efficacité de 3 tests à diagnostiquer le cancer chez 127 personnes atteintes d’un cancer du poumon de stade I-IV. Ces nouveaux protocoles ont été mis en place pour trouver les signes du cancer (mutations et autres changements génomiques).

Un diagnostic sans faux positif

Ces résultats de l’étude ont montré que ces 3 tests peuvent diagnostiquer un cancer du poumon, avec un faible taux de faux positifs et que plus de 54 % des mutations non héréditaires détectées dans les échantillons de sang appartiennent aux globules blancs et non aux tumeurs.

” Le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer à l’échelle mondiale et est généralement diagnostiqué à des stades tardifs  la survie est donc souvent mesurée en mois”, a déclaré Geoffrey Oxnard, professeur agrégé de médecine à Dana- Farber Cancer Institute et Harvard Medical School. ” Ces données initiales sont encourageantes, car elles suggèrent qu’il est possible de détecter le cancer du poumon par des signaux d’ADN dans le sang à des stades plus précoces”.

” Le cancer du poumon sera un axe important dans notre programme de développement clinique en cours pour la détection précoce de plusieurs types de cancers.”

A lire aussi :

Greffe de trachée : une première mondiale

Fumer modifie la structure des poumons

Seul l’arrêt du tabac peut sauver les poumons

Source
+ news
Author:

www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow