Moquée sur son physique, l'actrice Lili Reinhart répond

Lili Reinhart en a marre des moqueries, et elle a décidé de le faire savoir. L’actrice de 21 ans campe le rôle de Betty Cooper dans la série « Riverdale », diffusée sur Netflix en France. Dans la dernière saison, son personnage fait un strip-tease et finit dans un ensemble de lingerie noire, dansant sur un bar.

Une scène qui lui a valu de nombreux commentaires désobligeants et blagues de mauvais goût sur les réseaux sociaux. Parmi les plus récurrents, un photo montage, montrant à gauche l’actrice et à droite un mannequin portant le même ensemble avec des légendes comparant les deux jeunes femmes. « Qui porte le mieux l’ensemble ? », « Lili ou le mannequin ? » ou encore « Qui est la plus sexy? », a-t-elle pu lire.

Au bout de deux semaines, l’actrice a décidé de prendre la parole sur son compte Tumblr. « C’est un sondage. Une compétition. Une comparaison entre deux corps. Cela nourrit le jugement et les commentaires négatifs », écrit la jeune actrice. « Je n’ai pas le corps de ce mannequin. J’en ai parfaitement conscience. Je n’ai pas de thigh gap (écart entre les cuisses), une taille de guêpe, des bras toniques ou un ventre musclé. Je ne suis pas cette fille. Comment quelqu’un peut estimer que je devrais lui ressembler », poursuit-elle.

Dénoncer l’hypocrisie

« C’est très décevant. Cette photo a été postée par des comptes fans. Les mêmes comptes qui aiment parler de l’incroyable amitié qui lient les filles de la série, du girl power, du féminisme de Veronica (un personnage de Riverdale), et de body-positivisme« , déplore-t-elle. Avant d’ajouter : « c’est la chose la plus hypocrite que je n’ai jamais vue ».

« Vous êtes le problème, vous comprenez ? », interpelle-t-elle ses détracteurs. « Vous encouragez l’idée que toutes les femmes devraient ressembler à ce mannequin et que ce n’est pas acceptable de ressembler à autre chose. C’est pour cette raison que les troubles du comportement alimentaire existent, que de jeunes adolescents se suicident à cause d’un problème d’image et que des gens souffrent de dysmorphophobie« , continue-t-elle.

Lili Reinhart explique qu’il est difficile pour une jeune femme d’accepter son corps, surtout si la société la critique et la compare sans arrêt aux autres. « J’espère que ce message vous fera réfléchir la prochaine fois que vous voulez critiquer le poids d’une femme ou sa silhouette », conclut la jeune femme.

A lire aussi :

Hilary Duff dit non au body shaming sur Instagram

Le fat shaming, c’est (aussi) dangereux pour la santé

« J’ai le droit d’aimer mes bourrelets »: le coup de gueule d’une blogueuse

https://www.topsante.com/forme-bien-etre/bien-dans-ma-peau/mes-complexes/moquee-sur-son-physique-l-actrice-lili-reinhart-repond-623317
www.mafibromavie.com #news #info #fibromialgie #fibromyalgie #fibromialgia #Fibromyalgia #fibro #fibrowarrior #vie #vida #life #health #santé #salud #follow